“Grande pauvreté et réussite scolaire.” La Réunion plus que jamais concernée (28/11/2015)

confgrandepauvrete2Dans le cadre de la refondation de l’école, Jean-Paul Delahaye, inspecteur général de l’éducation nationale, a réalisé en 2004 un rapport sur le thème “grande pauvreté et réussite scolaire” qui dresse un état des lieux précis de l’influence du milieu social à l’école.

L’association ADT Quart-Monde créée en 1980 et présente à La Réunion fait écho à ce rapport en fédérant les acteurs de la communauté éducative autour de cette problématique.

C’est la représentante de ce mouvement, madame Elisabeth VERZAT qui durant près de trois heures a animé ce samedi 28 Novembre la conférence sur ce thème organisée par la Ligue de l’Enseignement. Pour Alain Bollon“Il s’agit là du cœur de la démocratisation de la réussite”. Thierry Volck rappelle tout d’abord la situation de la Réunion “les chiffres relatifs à l’échec scolaire sont alarmants à La Réunion principalement pour des causes sociales. Un jeune sur deux est aujourd’hui au chômage dans notre île”. Il est pertinent d’ajouter quelques chiffres à ce constat : 30% de la population active est au chômage et plus de 343 000 personnes, soit 42% des réunionnais, vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Share Button

La MGEN salue la qualité de ce rendez-vous (28/11/2015)

IMG_8672 La MGEN (Mutuelle Générale de l’Éducation Nationale) participe déjà depuis de nombreuses années au salon européen de l’éducation organisé à Paris par la Ligue de l’Enseignement depuis 1999. Elle contribue au financement de cet événement par le biais d’une dotation et se réjouit de voir une édition régionale à La Réunion organisée par la Ligue de l’Enseignement depuis maintenant sept ans.

“Je salue l’initiative de la Ligue de l’Enseignement ainsi que leur persévérance qui a permis la création de ce salon régional” déclare madame Donz, directrice de la MGEN de La Réunion. ”Je pense que c’est une chance pour notre jeunesse de pouvoir en un même lieux bénéficier de conseils, d’ateliers, de rencontres et de nombreuses opportunités susceptibles de leur ouvrir de nouvelles perspectives quant à leur avenir”

Share Button

Dernier jour de salon : La journée des parents ! (28/11/2015)

Lamya …Après avoir reçu lors des deux premiers jours de la manifestation plus de 30 000 élèves du primaire au lycée dans le cadre de sorties scolaires organisées par les établissement, le Salon de l’Éducation a ouvert ses portes ce samedi 28 novembre avec plus de quiétude.

« L’intérêt de poursuivre le salon le samedi est avant tout de permettre aux parents qui travaillent la semaine de venir en compagnie de leurs enfants pour profiter de ce forum d’animations et d’informationset pour partager ensemble les nombreuses découvertes proposées » explique Thierry Grimaud responsable du Salon de l’Éducation pour la Ligue de l’Enseignement.« Certains élèves ont ainsi la possibilité de revenir pour préciser leur projet d’orientation et d’autres, qui n’ont pas eu la chance d’en profiter dans le cadre scolaire, de venir découvrir le panel de formations offertes sur notre département»

Share Button

La MAIF et l’education (27/11/2015)

IMG_8647José Hoarau, retraité de l’éducation nationale et intervenant pour la MAIF, Mutuelle d’Assurance des Instituteurs de France, participe activement aux nombreux événements organisés par « l’assureur militant » comme l’annonce le slogan de la société. Lors de conférences sur le thème de l’économie solidaire ou comme ici sur le Salon de l’Éducation, notre homme rappelle les liens historiques qui existent entre cette entreprise et l’éducation nationale. “la MAIF a été créée en 1934 par le corps enseignant et elle est donc historiquement intimement liée à l’éducation nationale. Cette création était un acte d’insoumission à l’époque : l’économie sociale et solidaire plutôt que la recherche du profit à tout prix. L’esprit militant des fondateurs continue de nous inspirer. ”

Share Button

Le projet éducatif de territoire, une question citoyenne (27/11/2015)

IMG_8739  PEDT en quelques mots

Cette éducation territoriale rentre dans le cadre de la refondation de l’école en  mettant en place une véritable synergie entre tous les partenaires de la sphère éducative : parents, enseignants, élus, mouvements associatifs, éducateurs, responsables socio-éducatifs, etc. Pour Étienne BUTZBACH, ancien élu et intervenant pour la ligue de l’enseignement, “ce projet permettra d’uniformiser les points de vue de la communauté éducative notamment en se mettant accord quant à la finalité de l’éducation de l’enfant. Étienne BUTZBACH, parle aussi de “l’accessibilité à l’éducation en citant par exemple la gratuité du péri-scolaire. Toujours selon Étienne BUTZBACHle PEDT permettra également aux collectivités territoriales de proposer un véritable service public de l’éducation en améliorant la formation des intervenants, la coordination des services et leur cohérence. L’évolution des consciences relative à l’éducation au sein des mairies est un véritable terreau pour construire ce service”.

Share Button