D-clics numériques

dsc_0541Mieux appréhender la société digitale

En moins de 30 ans, le développement du numérique s’est accéléré au point de devenir aujourd’hui un élément incontournable de notre vie. Présent dans tous les actes de notre quotidien, il semble cependant que les jeunes utilisateurs soient peu instruits du fonctionnement de ces outils.

C’est un fait, les enfants et les jeunes grandissent aujourd’hui dans une société transformée ou les manières d’apprendre, de créer et d’appréhender l’environnement sont presque toujours liées aux technologies numériques.

Mais s’ils maîtrisent ces outils parfaitement, pour la plupart en tout cas, en connaissent-ils les rouages ? Rien n’est moins sûr.

Le projet D-clics Numériques, porté par La Ligue de l’Enseignement et présenté en avant-première au 8e Salon Régional de l’Éducation, a pour objectif d’accompagner les jeunes dans la compréhension et la maîtrise de ces outils dont on ne connaît souvent que la surface.

Pour David Jenaha, responsable formation à La Ligue de l’Enseignement, « nous avons le projet de former les animateurs périscolaires et pourquoi pas de travailler dans le temps scolaire avec les enseignants pour apprendre aux jeunes à exercer leur esprit critique même vis à vis de ces technologies ».

Grâce à des outils pédagogiques adaptés, l’équipe de D-clics Numériques Réunion a ainsi permis aux jeunes visiteurs de jouer à un jeu vidéo avec des oranges, à programmer une voiture robot ou à découvrir le système Linux via un Nano PC pas plus grand qu’une souris d’ordinateur!

« Le Makey Makey permet de déconstruire une manette de jeux et à la recréer avec des objets du quotidien comme ici des oranges – mais cela peut être de l’eau, de l’aluminium ou tout autre matériaux conducteurs. Cette démonstration offre un nouveau regard sur l’objet “manette” que tous les jeunes connaissent. En la décortiquant, ils se rendent compte qu’ils peuvent très bien en fabriquer une et qu’en plus ils peuvent l’utiliser pour jouer !» explique David Jenaha.

Même réflexion pour le système Linux présent sur le nano PC Raspberry-Pi qui permet d’utiliser des logiciels Open Source gratuits et souvent tout aussi performants que les licences des grandes marques.

« Le projet D-clics Numériques a pour ambition d’apprendre aux jeunes “comment ça marche” ! et surtout comment devenir acteurs du développement numérique et plus seulement consommateur. Avec un autre outil, les cartes Arduino, les jeunes apprennent à coder afin de faire fonctionner une petite voiture électrique. C’est un premier pas très facile à franchir et qui ouvre ensuite sur d’innombrables possibilités de créations numériques qui peuvent paraître inaccessible au premier clic» conclue David Jenaha.

Le succès du concept rencontré lors du Salon Régional de l’Éducation semble en tout cas traduire un véritable engouement auprès des jeunes visiteurs avides de découverte. Et même le recteur, Vêlayoudom Marimoutou, ainsi que Nathalie Bassire, vice-présidente de La Région en charge de l’éducation, apparemment séduit par ce projet se sont prêtés au jeu du “coding” lors de la traditionnelle visite inaugurale.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *